Atelier costumes et arts visuels

ATELIER COSTUMES ET ARTS VISUELS

Morphographie
par Mariane Delayre
En collaboration avec l'Opéra de Dijon
A destination de seniors de Quetigny

Lieu(x)
Salle des Epenottes (10 cours Sully -Quetigny)

Dates :
vendredi 4/10 de 14h30 à 15h45, visite de l'Auditorium
vendredi 11/10, 8/11, 22/11, 6/12, 13/12, 20/12 de 14h à 15h30
vendredi 10/01 de 14h30 à 15h45, visite de l'atelier costumes

Descriptif : 
« En lien avec l'opéra Les Châtiments, programmé à l'opéra de Dijon, abordant le sujet de la métamorphose, j'ai eu l'idée de proposer un projet autour de photomontages/ collages : un matin au réveil, à l’instar de Gregor, je ne suis plus le(la) même. Quelque chose a changé. Mon corps a poussé, s’est rétracté, a mûri, s’est pétrifié, a fondu, s’est décuplé, a bourgeonné, fleuri, etc.

L’atelier commencerait ainsi : chaque participant est photographié de face et de profil en plan américain puis photographie des parties de son corps en gros plan.
Puis il photographie des matières qui l’attire : la rugosité d’une pierre, les méandres d’un tronc, le flou d’un verre dépoli, le renflement léger des nervures d’une feuille, l’aspect grumeleux d’un papier peint, les plis et les replis d’un drap, les fibres duveteuses d’un pull, etc. Vient alors l’hybridation - découpage, assemblage, collage - l’humain devient chimère, les formes et les matières s’appellent et se répondent, se rencontrent, s’organisent. On joue avec les différences d’échelles, on pense à l’absurdité onirique - ou onirisme absurde - des surréalistes, on rêve, on poétise, on s’amuse. Les participants qui le souhaitent peuvent dessiner sur les photos ou tout simplement contourner des formes au stylo, au feutre, au crayon, rehausser des lignes. Ou encore broder, coudre les formes entre elles. Les participants qui en ressentent le besoin et/ou l’envie peuvent réfléchir à leur métamorphose avant de s’emparer de l’appareil photo. Ils peuvent écrire, dessiner,
tisser leur propre fil narratif. D’autres peuvent au contraire se lancer, sans filet, avancer de façon purement et simplement intuitive. Et nous pouvons bien sûr échanger, partager, rêver ensemble ! »
Mariane Delayre